Musicians

JAIME 1 photo VSite

Jaime Martinez

Hautboïste, compositeur et chef d'orchestre vénézuélien né à Carora, dans l’État de Lara.

Il commence ses études de musique avec son père Juan Martinez Herrera dans la Maison de Culture de sa ville.
En 1975, il commence le hautbois avec M. Hernan Jerez dans l’Orchestre Infantile de Carora, précurseur de "El Sistema". En 1977, il devient membre de l'Orchestre National des Jeunes du Venezuela et remporte l'année suivante le concours de hautbois solo de l’Orchestre Symphonique Simón Bolívar, tandis qu’il poursuit ses études avec M. Lido Guarnieri.

En 1981, il est accepté au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de hautbois de M. Pierre Pierlot et celle de Musique de Chambre de M. Maurice Bourgue, avec lequel il étudie le hautbois dans sa chaire privée. En 1985, il remporte un second prix de hautbois au Conservatoire, accrédité auprès du Royaume d'Espagne en 1995.

En 1987, il retourne au Venezuela où il devient hautbois solo fondateur de l'Orchestre Philharmonique National du Venezuela, hautboïste du Quintette à vent latino-américain, du groupe "Onkora" et de  L’Ensemble de "Nova Música", professeur de hautbois et de musique de chambre à L’Ecole Supérieure de Musique José Ángel Lamas et au Conservatoire Simón Bolívar de Caracas.
Jaime Martinez fut un pionnier dans l'introduction du hautbois dans la musique populaire vénézuélienne et a contribué à son développement dans la musique latino-américaine contemporaine - ses contributions sont d'ailleurs représentées dans plusieurs enregistrements.

En 1996, il remporte la place de hautbois solo à l'Orchestre Symphonique de Bilbao en Espagne.

En juillet 1998, Jaime Martinez retourne au Venezuela et redevient hautbois solo de l'Orchestre Symphonique Simón Bolívar.
En 1999, il gagne par concours le poste de professeur de hautbois au Master de Musique qui est enseigné à l'Université Simon Bolivar. En 2000, il fait partie de L’Ensemble Gurrufio, avec lequel il crée la Camerata Créole et dirige les concerts inauguraux.
En 2001, il est nommé directeur artistique de Virtuosi de Caracas, orchestre de chambre spécialisé dans les interprétations historiques baroques et classiques, et dirige alors quatorze saisons jusqu'en 2015.
En 2004, il remporte le deuxième prix du Concours des Solistes Aldemaro Romero avec le Concerto pour hautbois et orchestre qui lui est consacré par le maestro en 2003, et en novembre de cette même année, il est nommé Directeur National de la Musique du Ministère de la Culture du Venezuela.
En 2005, il est nommé président en charge de la Fondation Orchestre Philharmonique National de son pays. En 2006, il conclut la conception du projet pour la création de la Fondation Compagnie Nationale de la Musique. En 2007, il crée, coproduit et participe au jury du Premier Concours National d’Interprétation chapitre Bandola et Hautbois organisé dans sa ville natale.
En 2008, il est nommé au poste de premier hautbois de l'Octuor à Vent Académique de Caracas.
En 2011, il fonde avec des musiciens éminents de sa ville natale “Carora en Concierto”, dédiée à la musique populaire vénézuélienne et en particulier celle de sa région, et en devient hautboïste principal et directeur artistique.

Depuis août 2015, il occupe le poste de hautbois solo à l'Orchestre Philharmonique de Medellin.

Jaime Martinez joue sur un hautbois Lorée ROYAL, modèle conservatoire, clés dorées.